Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Quand le travail coûte plus qu'il ne rapporte

Pour une famille, un second revenu n’est pas toujours financièrement avantageux, une fois déduits les frais de garde des enfants et les impôts. Comme le montre une étude réalisée par INFRAS sur mandat du Bureau de l’égalité, du Bureau de la famille et de l’Unité Offres périscolaires du canton de Berne, le revenu disponible est inversement proportionnel au taux d’activité, quel que soit le type de ménage.

L’exercice d’une activité lucrative perd en particulier de son intérêt si la famille compte deux enfants ou plus en âge préscolaire, que son revenu soit moyen ou élevé et que le taux d’activité des parents dépasse 140 pour cent. L’étude montre également quelles seraient les répercussions, sur le revenu disponible, de l’augmentation de la déduction fiscale pour frais de garde ou d’un rabais de quantité sur le tarif de l’accueil extrafamilial.

Etude cantonal «Impact de la fiscalité et des frais de garde des enfants sur le revenu disponible des parents exerçant une activité lucrative»

Télécharger le fichier (PDF, 256 Ko, 36 pages)

 

 

Documents sur la manifestation « Structures d'accueil extrafamilial, cela marche! » du 2 juin 2014


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.sta.be.ch/sta/fr/index/gleichstellung/gleichstellung/familie_und_beruf/wenn_arbeit_mehrkostetalssieeinbringt.html