Dates clés du suffrage féminin dans le canton de Berne

Logo Kanton Bern
Chancellerie d'Etat
  • de
  • fr
  • en

Dates clés du suffrage féminin dans le canton de Berne

Dans le canton de Berne aussi, le parcours qui a conduit les femmes au droit de vote et d’éligibilité a été semé d’embûches. Rétrospective :

Remise de l’initiative populaire demandant le droit de vote et d’éligibilité au niveau communal pour les Ber-noises, 1953 : Marie Boehlen (centre) rencontre le président du gouvernement du canton de Berne (g.).
Remise de l’initiative populaire pour le droit de vote et d’éligibilité des Bernoises au niveau communal, 1953 : Marie Boehlen (centre), présidente du comité de l’initiative en faveur du vote communal féminin (photo : KEYSTONE/PHOTOPRESS-ARCHIV, Kraft)

11.2.1887

Abolition du droit de participer à l’assemblée de commune par représentation, accordé aux propriétaires foncières (suffrage censitaire).

Plus aucune femme n’est autorisée à voter.

4.11.1900

Votation populaire concernant la loi sur l’éligibilité des femmes dans les commissions scolaires

→ Rejet à 71,1 pour cent 

1917

Votation populaire concernant la révision de la loi sur les communes et modification

Entre autres de l’art. 29 permettant l’introduction facultative de l’éligibilité des femmes au sein des commissions des écoles, des pauvres, de la santé, du patronage de l’enfance et de la jeunesse.

→ Adoption

28.2.1932

Votation populaire concernant la modification de la loi sur les communes et modification

Entre autres de l’art. 27 permettant l’introduction de l’éligibilité des femmes au sein des commissions de tutelle

→ Adoption à 50,8 pour cent

1956

Votation populaire concernant l’introduction facultative du suffrage féminin en ma-tière communale

Cette votation était un contre-projet à l’initiative législative du 17 juillet 1953 qui réclamait l’introduction du plein droit de vote et d’éligibilité dans les affaires des communes municipales et bourgeoises.

→ Rejet à 54,4 pour cent

18.2.1968

Votation populaire concernant la modification de la loi sur les communes

Le projet prévoyait quatre modifications en vue d’améliorer la condition citoyenne des femmes, la principale étant l’introduction facultative du suffrage féminin.

→ Adoption à 52,2 pour cent (taux de participation : 45 pour cent)

1968

Adoption du suffrage féminin au niveau communal par 130 communes

Fin 1970, ce chiffre est porté à 277. Les communes doivent systématiquement revoir leur règlement d’organisation et les modifications doivent être approuvées à la majorité des hommes ayant le droit de vote.

7.2.1971

Votation populaire fédérale en vue de l’introduction du droit de vote et d’éligibilité pour les femmes.

Les citoyens bernois acceptent par 66,5 pour cent

→ Adoption à 65,7 pour cent (au niveau fédéral) 

12.12.1971

Votation populaire en vue de la modification des art. 3 et 13 de la Constitution cantonale bernoise.

Introduction du plein droit de vote et d’éligibilité des femmes dans les affaires cantonales.

→ Adoption à 82,9 pour cent

12.12.1971

Votation populaire en vue de la modification de la loi sur les communes.

Introduction du droit de vote et d’éligibilité obligatoire dans les affaires communales.

→ Adoption à 76 pour cent

Pour en savoir plus

  • 50 ans de suffrage féminin

  • Egalité dans les organes politiques

Partager
Bureau de l'égalité entre la femme et l'homme (BEFH)
Postgasse 68
Case postale
3000 Berne 8
Tél.: +41 31 633 75 77Contact par courrielFormulaire de contact
Plan de situation
Afficher la carte