Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Journée nationale Futur en tous genres, 8 novembre 2018 Les filles à la conquête des fonctions dirigeantes

31 octobre 2018 – Communiqué de presse

Le 8 novembre 2018, la journée nationale Futur en tous genres encourage filles et garçons à envisager leurs choix professionnels et personnels sans s’imposer de limite, notamment en raison de leur genre. Le nouvel atelier thématique « Un jour en tant que Cheffe » remporte un franc succès.

La journée nationale Futur en tous genres invite les élèves de la 5e à la 7e année scolaire à changer de perspective en accompagnant au travail un adulte de leur entourage ou en participant à un atelier thématique. Le but est de leur apporter une vision du monde du travail réaliste et aussi libre de préjugés que possible.

La meilleure manière d’y parvenir consiste à proposer aux élèves des activités ludiques au cours desquelles ils produisent un résultat concret. Par exemple, un garçon encouragera un petit à faire ses premiers pas dans une crèche, tandis qu’une fille manipulera un appareil à souder et une meuleuse pour fabriquer un bougeoir. Ces expériences positives marquent les élèves. Ils s’en souviendront lorsqu’ils choisiront une orientation professionnelle et une trajectoire de vie et deviendront à leur tour des exemples pour la génération suivante.

Les dirigeantes d’aujourd’hui encouragent les cheffes de demain

Le nouvel atelier thématique « Un jour en tant que Cheffe » permet à des élèves de 6e et 7e de passer une journée avec des femmes dirigeantes afin de découvrir leurs tâches. Il s’adresse à des jeunes filles qui aiment prendre des responsabilités. Depuis son lancement au début de l’année, il rencontre un franc succès.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga est l’une des premières à avoir accepté de se prêter au jeu. Cette politicienne, qui exerce les plus hautes responsabilités, milite activement pour qu’un plus grand nombre de femmes accèdent à des fonctions dirigeantes : « À ce niveau, les femmes sont presque toujours en minorité. Il faut que cela change. C’est pourquoi j’ai présenté au Parlement une loi qui impose aux grandes entreprises d’avoir au moins un cinquième de femmes dans leurs directions. C’est un objectif tout à fait raisonnable ! »

De nombreuses femmes dirigeantes dans le canton de Berne ont entendu cet appel et participent au projet. C’est le cas de Suzanne Thoma, CEO de BKW, Nicoletta della Valle, directrice de la Police fédérale, et Regula Rytz, conseillère nationale et présidente des Verts Suisse.

« It’s my way ! » : rencontre avec des jeunes qui ont fait des choix professionnels peu communs

Lors du salon bernois de la formation professionnelle (BAM) du 8 au 12 novembre prochain, ne manquez pas le stand « It’s my way ! » du Bureau cantonal de l’égalité entre la femme et l’homme. Vous y rencontrerez des informaticiennes, des assistants en soins de santé, des constructrices métalliques, des agricultrices, des assistants socio-éducatifs ou encore des polymécaniciennes. Ces jeunes en apprentissage sont les ambassadrices et les ambassadeurs du libre choix professionnel. Ils iront à la rencontre des élèves pour les encourager à élargir l’éventail des métiers qu’ils envisagent. Ils les inviteront à se renseigner sur toutes les professions qui les attirent, même s’ils pensent qu’elles ne sont pas pour eux parce qu’ils sont une fille ou un garçon.

À la recherche de modèles

En Suisse, l’apprentissage offre le choix entre 250 métiers environ et la demande de main d’œuvre qualifiée ne cesse d’augmenter. Et pourtant, les jeunes continuent de limiter fortement leur choix professionnel parce qu’ils se laissent guider par des représentations traditionnelles des rôles plutôt que par leurs centres d’intérêt et leurs points forts. Dans le canton de Berne, la moitié des jeunes filles en phase de choix professionnel ont opté pour quatre métiers seulement en 2017. On manque d’exemples féminins, surtout pour les filles, à la fois dans les professions à dominante masculine et dans les fonctions dirigeantes.

C’est précisément la raison d’être de la journée nationale Futur en tous genres. Son programme de base permet aux jeunes d’accompagner un proche au travail afin d’adopter une nouvelle perspective. Quant aux ateliers thématiques, ils mettent l’accent sur des métiers à dominante masculine ou féminine dans lesquels se dessine une pénurie de main d’œuvre qualifiée.

Pour gagner, il faut oser : la collaboration est la clé du succès

Tout le monde doit s’impliquer pour que les jeunes réussissent leur entrée dans le monde du travail : les responsables politiques, les parents, les écoles et surtout les entreprises. Les équipes mixtes obtiennent de meilleurs résultats. Les entreprises qui exploitent les talents de tous, femmes et hommes, en leur proposant des perspectives professionnelles intéressantes fidélisent les professionnels dont ils ont besoin et renforcent leur image positive à l’extérieur.

Informations détaillées : www.futurentousgenres.ch

Aperçu des ateliers thématiques proposés

Ateliers pour filles Ateliers pour garçons
Un jour en tant que Cheffe – nouveauté Un jour en tant que fleuriste – nouveauté

Filles et métiers forestiers

Un jour en tant que podologue – nouveauté 

Filles et technique

Un jour en tant qu’ergothérapeute 

Filles et informatique

Garçons et petite enfance

Filles et construction 

Ein Tag als Profipfleger

Un jour en tant que menuisière 

Abenteuer Schule geben

Un jour en tant que charpentière 

Ein Tag in der sozialen Arbeit

Un jour en tant qu’agricultrice

Un jour en tant que vétérinaire

Nota bene

Les ateliers thématiques sont soutenus par AM Suisse, Cadres de la construction Suisse, Codoc, coiffureSUISSE, l’Association des homes et institutions sociales suisses (CURAVIVA), l’Association suisse des ergothérapeutes (ASE), ICT Formation Professionnelle Suisse, l’OrTra AgriAliForm, l’Union suisse des arts et métiers (USAM), l’Académie suisse des sciences techniques (SATW), la Société suisse des entrepreneurs (SSE), l’Association suisse des fleuristes (ASF), la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA), la Société suisse des podologues (SSP), Swico, Swiss Engineering (UTS), Swissmem, la Fédération suisse pour l’accueil de jour de l’enfant (kibesuisse), VSSM (Verband Schweizerischer Schreinermeister und Möbelfabrikanten).
Futur en tous genres est un projet des bureaux et commissions de l’égalité entre femmes et hommes des cantons AG, AR, BE, BL, BS, FR, GE, GL, GR, LU, NE, SG, SZ, TI, UR, VS, ZG et ZH, de la ville de Berne, de la ville de Zurich et de la Principauté de Liechtenstein. Il bénéfice du soutien financier du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Documentation

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.sta.be.ch/sta/fr/index/gleichstellung/gleichstellung/aktuell.html