Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Plan d’action en faveur de l’égalité dans le canton de Berne

8 novembre 2019 – Communiqué de presse

Il y a encore du pain sur la planche en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans le canton de Berne, selon la Commission cantonale de l’égalité. Elle recommande au Conseil-exécutif d’élaborer un plan d’action en la matière et d’engager des mesures urgentes de façon coordonnée.

Dans son programme gouvernemental de législature, le Conseil-exécutif reconnaît la nécessité d’intervenir dans la formation, la formation professionnelle et en faveur de la conciliation entre vie professionnelle et familiale pour encourager l’égalité. La Commission cantonale de l’égalité a identifié des domaines d’action qu’elle présente dans son nouveau Programme en dix points 2019-2022. Elle propose au Conseil-exécutif de se doter d’un plan d’action, comme il en existe à la Confédération, dans quelques cantons et dans certaines villes. Ce document définirait les priorités et les mesures politiques en matière d’égalité des sexes à mettre en œuvre de façon coordonnée et à réexaminer à intervalles réguliers.

Accents

La commission recommande d’attirer davantage d’hommes dans les métiers de l’enseignement. Cela permettrait aussi de répondre à la pénurie de personnel qui les caractérisent. Le canton de Berne se situe dans le dernier tiers du classement intercantonal pour ce qui est de la représentation des hommes dans les écoles publiques. En 2018-2019, les femmes représentent 84% du corps enseignant au degré primaire, les hommes 16% seulement. Il y a lieu en outre de combattre systématiquement la discrimination fondée sur des stéréotypes sexistes dans le système éducatif afin de garantir l’égalité des chances entre les filles et les garçons.

Une action s’impose également en ce qui concerne la vie familiale et la vie professionnelle. En 2017, le taux d’activité des femmes dans le canton de Berne était inférieur de 11% à celui des hommes. Le temps partiel concernait 57% des femmes actives et 16% des hommes actifs. De plus, 41% des femmes employées à temps partiel avaient un taux d’occupation inférieur à 50%. La commission appelle donc à la mise en place d’un cadre plus favorable afin que les mères et les pères puissent choisir plus facilement des parcours égalitaires.

Nota bene

La Commission cantonale de l’égalité conseille le Conseil-exécutif et le Bureau cantonal de l’égalité entre la femme et l’homme (BEFH). Elle établit un réseau de contacts avec les institutions qui s’occupent des questions d’égalité. La commission est composée de représentantes et de représentants de ces institutions et de particuliers qui font face à la même thématique.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.sta.be.ch/sta/fr/index/gleichstellung/gleichstellung/aktuell.html