Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Sécurité

Grâce à un partenariat avec le canton de Genève, les Bernois et les Bernoises vivant à l’étranger peuvent voter sur la plateforme de vote électronique du canton de Genève dont l’efficacité et la sécurité ne sont plus à démontrer.

Cette plateforme a fait ses preuves depuis sa mise en place en 2003 et est régulièrement soumise à des audits.

Le système genevois de sécurisation protège l’ensemble du processus de vote électronique. Les mesures de sécurité portent à la fois sur le système informatique cantonal, l’ordinateur du votant et Internet.

1. Que puis-je faire de mon côté pour sécuriser mon ordinateur?

Voici quelques recommandations pour garantir le plus haut niveau de sécurité lors du vote électronique:

  • Attendez d’être prêt à voter pour ouvrir votre navigateur. Il est possible que des données dangereuses soient enregistrées sur votre ordinateur si vous avez ouverts d’autres sites Internet avant de voter.
  • Effacez l’historique de votre navigateur (Ctrl+F5) après avoir voté. Selon les navigateurs, vous pouvez effacer vos données personnelles et l’historique de navigation sous « Outils ».

 

2. Quel est le degré de sécurité de la plateforme de vote électronique?

Grâce à un partenariat avec le canton de Genève, les Bernois et les Bernoises de l’étranger peuvent voter par Internet sur la plateforme genevoise de vote électronique dont l’efficacité et la sécurité ne sont plus à démontrer.

Cette plateforme a fait ses preuves depuis sa mise en place en 2003 et est régulièrement soumise à des audits.

Son système de sécurisation se compose de toute une série de mesures permettant d’éviter toute manipulation et de garantir le secret du vote. En voici les principales:

Internet

  • Protocole de communication sécurisée SSL pour garantir le cryptage des données transmises sur Internet
  • Indication de l’« empreinte du certificat » sur les cartes de légitimation pour pouvoir vérifier l’authenticité du site de vote
  • Affichage de codes individuels de vérification et de finalisation pour contrôler que les données ont été transmises correctement

Système informatique cantonal

  • Les composants hardware sont configurés de telle sorte que seules sont autorisées les requêtes cohérentes avec les processus normaux de vote
  • Cryptage du bulletin de vote électronique
  • Cryptage et signature de toutes les données transmises d’un canton à l’autre
  • Les serveurs de vote ne sont connectés au réseau que durant les heures d’ouverture du scrutin électronique
  • Enregistrements multiples
  • Attribution sélective des droits d’accès et contrôles strictes de l’accès aux locaux du serveur

Autres mesures de sécurité

  • Authentification des votants et votantes au moyen d'un code de confirmation et de la date de naissance
  • Utilisation d’un code d’authentification non lisible par ordinateur
  • Séparation stricte des données personnelles et des votes
  • Seul un organe de contrôle indépendant dispose de la clé de déchiffrement de l’urne électronique
  • Gestion d’une urne de contrôle par un organe de contrôle indépendant
  • Aucun nom n’est enregistré dans le système ; seulement les numéros des cartes de légitimation
  • Mélange aléatoire de l’ordre d’enregistrement des votes lors du déchiffrement de l’urne électronique

 

3. Le vote électronique garantit-il le secret du vote?

Comme au bureau de vote, où les cartes de légitimation et les bulletins de vote sont collectés dans des urnes différentes, l’identité des votants est bien séparée de leur bulletin de vote lors du vote électronique et ce, dès le dépôt du bulletin de vote. Celui-ci est en outre crypté. Ainsi les autorités n’ont-elles aucun moyen de savoir ce que vous avez voté. Le vote électronique garantit donc le strict respect du secret du vote. Les bulletins ne sont décodés que pour le dépouillement, à l’issue de la votation. C’est un organe indépendant, seul à détenir la clé de déchiffrement, qui s’en charge.

 

4. Qu’est-ce qui empêche quelqu’un d’autre de voter à ma place?

Le recours à un code de confirmation caché par un film métallique et votre identification par date de naissance sont de considérables obstacles à l’utilisation abusive de votre carte de légitimation.

5. Qu’est-ce qui empêche quelqu’un de voter plusieurs fois?

Il n’y a qu’un seul registre, quel que soit le mode de scrutin utilisé. Le système enregistre automatiquement chaque vote électronique, ce qui empêche tout nouveau vote. Si le code de confirmation a été découvert sur les cartes de légitimation remises par correspondance ou aux urnes, l’éventualité d’un double vote est systématiquement vérifiée et le vote est enregistré dans le système de vote électronique.

Veuillez noter que toute tentative de voter deux fois est assimilée à une participation illicite à une votation et tombe sous le coup des dispositions du Code pénal suisse (art. 282 CP).

 

6. Qu’est-ce qu’un protocole SSL?

SSL (Secure Sockets Layer) est un protocole de communication sécurisée sur Internet qui utilise un certificat numérique. Ce mécanisme garantit la confidentialité et l’intégrité des données échangées, c.-à-d. de vos bulletins de vote. Les adresses des sites sécurisés commencent par https.

 


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.sta.be.ch/sta/fr/index/wahlen-abstimmungen/wahlen-abstimmungen/e-voting/haeufige_fragen/Sicherheit.html