Logo Kanton BernChancellerie d'Etat
  • de
  • fr
  • en

LINGUA-PC : interrogation et consultation

La banque de terminologie du canton de Berne LINGUA-PC est librement accessible. Elle contient environ 15 000 fiches sur la terminologie juridique et administrative bernoise, comportant des renseignements en allemand et en français.

Comment interroger LINGUA-PC ?

Possibilités de recherche de LINGUA-PC

Ouvrez LINGUA-PC :

  • www.be.ch/linguapc

Conseils pour l'interrogation :

  1. Sous « Terme recherché » vous pouvez rechercher des mots entiers ou de suites de caractères, en minuscules ou en majuscules. Plus la chaîne de caractères est longue, plus les réponses sont limitées et précises.
  2. Vous pouvez interroger la base de données depuis le français ou l'allemand.
  3. Vous pouvez rechercher des dénominations (recherche de termes) ou des fiches qui contiennent le terme recherché (recherche globale).
  4. La chaîne de caractères peut se situer au début (alphabétique) ou à l'intérieur du terme (dans le tout le mot).
  5. Vous pouvez également faire une recherche par domaine pour afficher toutes les fiches qui appartiennent à celui-ci en sélectionnant un domaine dans le menu déroulant.

Comment se présente une fiche de LINGUA-PC ?

Liste des réponses et fiche de LINGUA-PC
  1. Après l'interrogation, on obtient la liste des réponses. Pour voir une fiche entière, cliquez sur le terme concerné.
  2. La fiche complète comporte une partie en allemand et une partie en français. On y trouve 
  • les termes et synonymes, 
  • la définition, 
  • les notes,
  • le domaine,
  • le numéro RSB,
  • la date de validation et de modification. 

Les termes désuets ou à éviter sont affichés en gris. Les concepts obsolètes sont affichés sur fond gris.

A qui s'adresse LINGUA-PC ?

LINGUA-PC s'adresse à celles et ceux qui écrivent pour ou sur le canton de Berne ou qui doivent comprendre l'actualité du canton, comme

  • les juristes,
  • les traductrices et traducteurs,
  • les étudiantes et étudiants,
  • les journalistes,
  • les membres du Grand Conseil,
  • les femmes et hommes politiques dans les communes,
  • les citoyennes et citoyens intéressés,
  • les personnel enseignant, et
  • les personnes travaillant pour des bibliothèques.
Partager